Contact : 06 72 75 83 79

Wilhem Latchoumia

Wilhem LatchoumiaPiano & electronic sounds

 

Jonathan Harvey (né en 1939)
Tombeau de Messiaen pour piano et bande (1994)

John Cage (1912-1992)
Music for Carillon 2 (version pour piano-jouet / 1954)
Music for Carillon 3 (version pour piano-jouet / 1954)

Pierre Jodlowski (né en 1971)
Série Blanche pour piano et bande (2006)
Série Noire : Thriller pour piano et bande (2005)

Luc Ferrari (né en 1929)
À la recherche du rythme perdu pour piano et bande (1972/78)

Luigi Nono (1924-1990)
…Sofferte Onde Serene… pour piano et bande (1976)


Wilhem Latchoumia, piano & piano jouet

Jonathan Harvey, John Cage, Pierre Jodlowski, Luc Ferrari, Luigi Nono : cette liste nous invite à un voyage à travers des écritures très contrastées au regard du parcours de ces compositeurs.
Mais l’originalité de ce disque est d’être construit comme un concert dont le programme crée un pont à travers des styles en apparence hétérogènes et noue un fil sonore autour des racines profondes de ces créateurs.

De plus, comme en dehors des courtes pièces de John Cage, toutes les œuvres sont écrites pour piano et sons fixés ; la couleur obtenue par le mixage nous permet de faire plus facilement cette traversée en compagnie de Wilhem Latchoumia qui investit avec une énergie poétique et une sensibilité maîtrisée ces partitions exigeantes. Il démontre ainsi que toutes ces compositions occupent une place importante aujourd’hui, et les trouver rassemblées dans cet album est un précieux témoignage de la vitalité de la création contemporaine.

Né à Lyon en 1974, Wilhem Latchoumia obtient sa Médaille d’or à l’unanimité au Conservatoire National de Région de Lyon, puis en 1999 son premier Prix à l’unanimité avec les félicitations du jury du Conservatoire National de Musique et de Danse de Lyon. Il termine sa formation auprès de Géry Moutier en classe de perfectionnement et est également titulaire d’une licence en musicologie.

Il a été élève de Claude Helffer et a suivi les master-classes d’Yvonne Loriod-Messiaen et Pierre-Laurent Aimard.

Wilhem Latchoumia se produit en récital, concerto et musique de chambre en France et à l’étranger : au Musée d’Orsay et à la Cité de la Musique à Paris, à Menton, à Lyon, aux « Festival Estival et Académies » d’Annecy, Festival « Musicales Internationales Guil-Durance », Festival de l’Emperi à Salon-de-Provence, Festival de Besançon, Festival de l’Orangerie à Sceaux, Festival International de Piano de La Roque d’Anthéron, Festival « Retour au Pays Natal » en Martinique, Festival de Gubbio en Italie, Festival Young Euro Classic 2002 de Berlin, Festival Xeraciòn 2000+4 en Espagne, à l’Institute For Contemporary Performance de Mannes College à New York, au Festival Jeunes Talents de Metz, au Beijing Modern Music Festival de 2007 en Chine, au 39e Festival Encuentros de Buenos Aires en Argentine, en tournée au Liban, en Estonie, Biélorussie, Pologne, et très récemment en Amérique du Sud.

Wilhem Latchoumia collabore avec les chorégraphes Patrique Cohen (Festival Musica à Strasbourg, au Luxembourg) et Stanislas Wisniewski (en tournée à Lyon, en Pologne, Biélorussie, Espagne). Son goût pour la musique contemporaine l’amène à collaborer avec des compositeurs tels que Pierre Boulez, Gilbert Amy, Michael Jarrell, Jonathan Harvey, Frédéric Pattar, Frédéric Kahn, Karl Naegelen, José Manuel Lopez-Lopez et tout récemment avec Pierre Jodlowski.

Il donne des concerts de musique contemporaine avec les percussionnistes Jean Geoffroy (Musique en scène à Lyon, Les Musiques à Marseille), Samuel Favre (Amphithéâtre de l’Opéra de Lyon), Laurent Mariusse (Embarcadère à Lyon, Festival Why Note à Dijon), et la chanteuse et comédienne Marie Fraschina.

Lauréat de la Fondation Hewlett-Packard « Musiciens de Demain » (2004) et du XIIe Concours International de Musique Contemporaine pour piano Xavier Montsalvage (Girona, Espagne), il remporte en février 2006 au 7e Concours International de Piano d’Orléans le Premier Prix Mention Spéciale Blanche Selva, le Prix SPEDIDAM, le Prix de la Caisse des Dépôts et Consignations, le Prix de l’Académie des Beaux-Arts (Institut de France), le Prix Hitachi Computer Products des Étudiants du Conservatoire d’Orléans ainsi qu’une bourse permettant la réalisation d’un CD.